Bonjour père Olivier,

Je vous fais parvenir mon témoignage concernant mon fils, vous nous avez toujours dit qu’il est très important de témoigner  toutes les grâces que l’on reçoit mais je n’ai jamais osé prendre la parole.  Alors voilà mon histoire par le biais de cette lettre, ou plutôt notre histoire avec Dieu.

Il y a un an, enceinte d’environ 5 mois, nous nous rendons mon copain et moi à l’hôpital pour une échographie trimestrielle.  Une des plus importantes de la grossesse, celle qui permet de déterminer s’il y a des maladies concernant le foetus.  Le bébé bouge bien et on entends son petit coeur battre.  Petit bémol, bébé est très probablement atteint de la trisomie 21.  Tout de suite le gynécologue nous parle d’avortement.  Pas question pour lui de nous laisser continuer cette grossesse avec un bébé handicapé.  “Il y en a bien trop sur terre” nous dit-il, “la trisomie 21 est très difficile à gérer vous allez détruire votre couple et l’enfant sera délaisser, si vous continuez votre grossesse vous le regretterez au moment de le rencontrer”.

Quelle horreur d’entendre de tel paroles sur son bébé alors que les tests n’étaient pas encore prouvés définitivement.

Le trou noir en sortant de ce rendez-vous, impossible pour nous de tuer ce bébé!

Nous venons d’entendre son coeur battre et on nous demande de l’arrêter…

Ma mère m’a toujours parlé de l’avortement, m’a toujours donnée des exemples et des situations pour m’expliquer que l’avortement est un meurtre, c’est la vie que nous portons c’est une chance il faut savoir la saisir malgré les situations.  Dans ma famille une personne très proche et très chère à mes yeux a toujours voulu des enfants et n’a jamais pu.  Raison de plus pour ne pas faire une chose pareille!

Je parle avec ma maman de ce rendez-vous et elle me dit “les médecins ne connaissent rien, seul Dieu sait comment sera ton enfant, viens à la messe de guérison du père Olivier et demande lui de prier sur toi.  Je reste septique mais j’accepte.

Ce soir-là, le père ainsi que l’assemblée prie pour moi et mon bébé.  Le père Olivier pose ses mains au près de mon ventre et là  je sens mon bébé me donner un grand coup ! Je ne sais pas trop ce qu’il ce passe à ce moment.  La messe ce poursuit puis nous rentrons.

Deux semaines passent et nous avons un résultat plus précis pour la trisomie.  Le test est négatif, tout rentre dans l’ordre bébé va bien.  Quel soulagement, merci Seigneur et merci mon père pour vos prières.

J’ai accouchée le 13 novembre 2019 d’un bébé prénommé Eden (notre Paradis) il est né en parfaite santé sans aucune maladie Dieu merci.

Aujourd’hui il a 7 mois et demi et de jours en jours il nous impressionne et déborde d’énergie.